blogue

post image

9 Trucs Pour Se Faire Payer À Temps

<p><span style="font-weight: 400;">On a connu des histoires d’horreur avec des clients qui ne payent jamais? Des chèques qui rebondissent? Des délais interminables? On s’est fait servir maintes fois le «J’ai perdu ta facture.», «La compagnie a des problèmes financiers.» ou «Je ne t’ai pas déjà payé?». On a même songé à retourner comme salarié afin de sortir de ce cauchemar? Avant de mettre une croix sur votre carrière de travailleur autonome, pensez appliquer quelques trucs pour éloigner les mauvais payeurs.</span></p> <p><span style="font-weight: 400;"> Et même si tout roule comme sur des roulettes pour vous, personne n’est à l’abri. Mieux vaut prévenir que guérir! Ces quelques mesures permettront donc de vous protéger contre les problèmes de paiement avant même qu’ils n’arrivent. On vous suggère aussi d’user de méthodes qui inciteront vos clients à vous payer plus rapidement.</span></p> <h3><span style="font-weight: 400;"><br> </span><b>1. &nbsp;Être clair dès le départ</b></h3> <p><span style="font-weight: 400;">Dès que vous entamez une nouvelle relation avec un client, évitez d’être vague. Bien sûr, le tarif et les délais de paiement sont parfois des sujets délicats qu’on tente d’esquiver, mais il est essentiel d’être clair dès le début du premier mandat afin d’être pris au sérieux. Précisez votre tarif, les inclusions et exclusions, votre méthode de facturation, vos délais de paiement et les moyens possibles pour vous payer (chèque, virement, Paypal, etc.) et ce, avant même de commencer le travail. Ça vous effraie? Préparez une fiche rassemblant toutes ces informations, envoyez-la par courriel ou remettez-la au client, il ne pourra pas dire qu’il n’était pas au courant de votre mode de fonctionnement!</span></p> <h3><b>2. Établir des contrats de travail</b></h3> <p><span style="font-weight: 400;">Nombreux sont les travailleurs autonomes qui pourraient plaider coupables pour ce manque. Cette étape est souvent négligée, mais un document officiel peut vous protéger si vous avez besoin d’aller en justice par faute de paiement. Pour les gros mandats du moins, rédigez-en un! Vous y indiquerez clairement les délais de paiement et les montants prévus.</span></p> <h3><b>3. Facturer immédiatement</b></h3> <p><span style="font-weight: 400;">Prenez l’habitude de facturer vos clients en même temps que vous remettez le travail et dans le même courriel, si possible. Votre client ne pourra pas dire qu’il ne l’a pas reçu et votre demande risque d’être traitée plus rapidement</span></p> <h3><strong>&nbsp;4.&nbsp;</strong><b>Préciser le délai de paiement sur votre facture</b></h3> <p><span style="font-weight: 400;">Les délais habituels sont de 30 jours, assurez-vous que la date limite de paiement soit bien affichée sur votre facture. Précisez-le aussi directement dans votre courriel d’envoi. Puis, dans vos conditions au bas de la facture, indiquez clairement : payable sur réception. Aucune excuse possible!</span></p> <h3>&nbsp;<b>5.&nbsp;</b><b>Offrir un rabais pour les paiements anticipés.</b></h3> <p><span style="font-weight: 400;">Voilà une méthode facile pour inciter vos clients à vous payer rapidement. Vous pouvez, par exemple, accorder un rabais de 2% aux clients qui payent en 10 jours ou moins. Inscrivez-le dans les termes de votre facture. Spécifiez-le aussi à vos clients en début de relation, ils y verront peut-être une occasion d’épargner.</span></p> <h3><b>6. Charger des intérêts</b></h3> <p><span style="font-weight: 400;">En contrepartie, il est aussi possible de charger des intérêts pour les factures en retard. Il ne faut toutefois pas attendre qu’un retard se produise pour en informer le client. Mentionnez-lui dès le départ qu’il s’agit de votre méthode de fonctionnement et indiquez-le dans vos termes sur chaque facture. S’ils le savent à l’avance, ils n’auront sans doute pas envie d’en arriver là.&nbsp;</span></p> <h3><b>7. Demander des acomptes</b></h3> <p><span style="font-weight: 400;">Pour les projets de grande envergure ou s’échelonnant sur plusieurs semaines, n’hésitez pas à fractionner les paiements. Demandez un premier acompte avant de commencer le travail et le reste de la somme au moment de la livraison. Vous aurez au moins une avance sur laquelle compter en cas de pépin.</span></p> <h3><b>8. Vendre des banques d’heures</b></h3> <p><span style="font-weight: 400;">Vous facturez au taux horaire? La vente de banques d’heures prépayées peut s’avérer une bonne solution! Vos clients auront acquitté à l’avance les heures et pourront les utiliser comme bon leur semble. Présentez-leur les avantages : ils n’auront pas à gérer des factures mensuelles et il n’y aura pas d’oubli possible. De plus, pour inciter vos clients à se procurer des banques d’heures, n’hésitez pas à offrir un rabais. Par exemple, si vous facturez habituellement 45$ l’heure, vous pourriez demander 400$ pour une tranche de 10 heures au lieu de 450$</span></p> <h3><b>9. &nbsp;Acceptez le paiement en ligne.</b></h3> <p><span style="font-weight: 400;">Plus rapide, plus efficace et nécessitant moins d’intervenants, le paiement en ligne simplifie beaucoup la vie de vos clients. En acceptant d’être payé par PayPal ou Stripe, vous offrez la possibilité à vos clients d’acquitter la facture par carte de crédit dès sa réception.</span></p> <p><em><span style="font-weight: 400;">Bref, l’important demeure d’établir toutes nos méthodes à l’avance et de s’y tenir, tout comme le font les grandes compagnies. Mettre cartes sur table dès le départ permet aussi d’être pris au sérieux et évite bien des conflits!</span></em></p>

Marilyn Préfontaine