blogue

post image

Refuser un projet: pourquoi et comment

<p>C&rsquo;est peut-&ecirc;tre parce que vous &ecirc;tes actuellement surcharg&eacute; de nouveaux mandats. C&rsquo;est peut-&ecirc;tre parce que vous ne d&eacute;sirez plus travailler avec l&rsquo;un de vos clients ou bien que ce qu&rsquo;il vous propose ne vous int&eacute;resse pas. En tant que travailleur autonome ou pigiste, vous aurez &agrave; refuser des projets de temps en temps. Comment proc&eacute;der? Quand devriez-vous dire non? Voyons de plus pr&egrave;s cette situation si particuli&egrave;re.</p> <p></p> <h3><strong>Pourquoi &ecirc;tes-vous devenu travailleur autonome?</strong></h3> <p>Avant d&rsquo;entrer dans le vif du sujet, prenons un moment pour vous rappeler pourquoi vous &ecirc;tes devenu travailleur autonome ou pigiste. &Eacute;tait-ce parce que vous sentiez que vos valeurs n&rsquo;&eacute;taient pas partag&eacute;es par l&rsquo;entreprise pour laquelle vous travailliez? Est-ce parce qu&rsquo;on vous donnait des t&acirc;ches qui ne vous int&eacute;ressaient pas ou qui n&rsquo;&eacute;taient pas &agrave; la hauteur de votre talent? Lorsque vous &ecirc;tes &agrave; votre compte, c&rsquo;est vous qui avez le dernier mot sur ce que vous acceptez ou non. Il est vrai qu&rsquo;il arrive de prendre des mandats par n&eacute;cessit&eacute; ou par peur de ne pas &ecirc;tre en mesure de payer toutes les factures, mais ces projets ne devraient pas &ecirc;tre la norme.&nbsp;</p> <p></p> <h3><strong>&Eacute;coutez votre voix int&eacute;rieure et vos valeurs</strong></h3> <p>Demandez-vous si le travail propos&eacute; vous captive ou non. Est-ce qu&rsquo;au contraire votre voix int&eacute;rieure vous crie de ne pas accepter? Combien de fois dans votre vie vous &ecirc;tes-vous senti mal &agrave; l&rsquo;aise de dire oui &agrave; quelque chose? Combien de fois avez-vous regrett&eacute; de vous &ecirc;tre embarqu&eacute; dans un projet qui est hors de votre champ d&rsquo;int&eacute;r&ecirc;t ou de vos valeurs? Combien de fois avez-vous senti cet inconfort?</p> <p>Dans le monde du travail autonome, le bouche-&agrave;-oreille est tr&egrave;s puissant. Par exemple, si vous &ecirc;tes designer graphique et que votre truc c&rsquo;est de cr&eacute;er des sites, vous d&eacute;sirez sans doute cr&eacute;er des sites. Si une fois on vous demande de faire des retouches de photo, ce que vous n&rsquo;aimez pas faire, mais que vous acceptez, il se peut ensuite que ce client vous en ram&egrave;ne d&rsquo;autres. Vous passerez donc votre temps &agrave; retravailler des photos sur Photoshop lorsque vous pr&eacute;f&eacute;rez beaucoup plus faire du design pour le web. Il n&rsquo;y a pas de mal &agrave; se diversifier, mais choisissez des t&acirc;ches que vous aimez. Vous devez rester int&egrave;gre envers vos valeurs et vos besoins. Comme l&rsquo;a dit Catherine Martel dans <a href="https://fr.momenteo.com/blogue/portrait-de-pigiste-catherine-martel" target="_blank">son entrevue portrait de pigiste</a>: ≪Ton entreprise, c&rsquo;est toi!≫ Ne produis pas ce que tu n&rsquo;aimais pas dans ta vie de salari&eacute;.</p> <p></p> <h3><strong>Pourquoi est-ce si difficile de dire non?</strong></h3> <p>Pourquoi nous sentons-nous mal &agrave; l&rsquo;aise quand nous souhaitons dire non? Nous avons abord&eacute; le sujet dans notre article <a href="https://fr.momenteo.com/blogue/apprendre-a-dire-non-une-bonne-fois-pour-toutes" target="_blank">Apprendre &agrave; dire non une bonne fois pour toutes</a>. En r&eacute;sum&eacute;, les travailleurs autonomes et les pigistes ont souvent de la difficult&eacute; &agrave; refuser un projet pour deux raisons principales. Tout d&rsquo;abord, cette vie est remplie d&rsquo;incertitudes, particuli&egrave;rement au d&eacute;but de cette aventure. Nous avons peur de ne pas avoir assez d&rsquo;argent, donc nous acceptons tout et n&rsquo;importe quoi dans la mesure o&ugrave; nous pouvons payer les factures. Ensuite, c&rsquo;est tout simplement moins bien vu de dire non en g&eacute;n&eacute;ral. Nous &eacute;vitons de refuser quelque chose pour ne pas avoir l&rsquo;air &eacute;go&iuml;stes ou parce que nous ne voulons pas d&eacute;cevoir ou d&eacute;plaire. Nous sommes d&eacute;sol&eacute;s de vous apprendre que vous ne pouvez pas tous aimer ou que vous n&rsquo;aurez pas toujours le temps de tout faire. Vous devez faire des choix et choisir ce qui est le mieux pour vous.</p> <p></p> <h3><strong>Quelques trucs pour refuser un projet en demeurant professionnel</strong></h3> <p>Maintenant que vous savez que vous aurez besoin de dire non et pourquoi vous vous sentez souvent inconfortable de le faire, voici quelques trucs pour le faire comme un pro.</p> <ul> <li> <p><strong>N&rsquo;attendez pas trop</strong><br /> Souvent, le premier r&eacute;flexe que nous avons lorsque nous recevons une offre peu int&eacute;ressante est de l&rsquo;ignorer. Nous nous disons que nous allons nous en occuper plus tard ou bien que nous allons prendre le temps d&rsquo;y penser. Lorsque vous savez tr&egrave;s bien que ce n&rsquo;est pas un projet qui vous convient, essayez de r&eacute;pondre le plus rapidement possible. Cela permettra &agrave; la personne de se trouver un plan B.<br /> &nbsp;</p> </li> <li> <p><strong>Demeurez courtois</strong><br /> Ce n&rsquo;est pas facile de se faire dire que son projet ne fonctionnera pas. Il est donc n&eacute;cessaire de mettre des gants blancs, surtout s&rsquo;il s&rsquo;agit de clients avec qui vous avez d&eacute;j&agrave; travaill&eacute;. Restez professionnel jusqu&rsquo;&agrave; la fin. On ne sait jamais si vous aurez &agrave; travailler de nouveau avec ce client ou avec quelqu&rsquo;un qui le conna&icirc;t. Si la personne a pris le temps de vous appeler, prenez votre courage &agrave; deux mains et communiquez par t&eacute;l&eacute;phone.<br /> &nbsp;</p> </li> <li> <p><strong>Exprimez clairement votre refus</strong><br /> Il s&rsquo;agit de quelque chose &agrave; ne pas n&eacute;gliger. Affirmez clairement votre refus dans votre message. Des fois, parce que nous avons peur de blesser l&rsquo;autre personne, nous tournons autour du pot. Le client peut donc ne pas comprendre qu&rsquo;il s&rsquo;agit d&rsquo;un refus. Oubliez tous les artifices et allez droit au but (tout en restant poli, bien &eacute;videmment).<br /> &nbsp;</p> </li> </ul> <ul> <li> <p><strong>Donnez une courte explication</strong><br /> Vous n&rsquo;&ecirc;tes pas oblig&eacute; d&rsquo;&eacute;crire un roman, mais quelques lignes expliquant les raisons pourquoi vous refusez ce projet sont souvent appr&eacute;ci&eacute;es. Cela peut &ecirc;tre parce que vous n&rsquo;avez pas le temps ou les outils pour le r&eacute;aliser, que vous sentez que vous n&rsquo;&ecirc;tes pas la bonne personne pour cela, etc. L&rsquo;important est de ne pas mentir. Restez vrai et honn&ecirc;te. Ce sont deux qualit&eacute;s tr&egrave;s importantes dans le monde des affaires.<br /> &nbsp;</p> </li> <li> <p><strong>Sugg&eacute;rez une solution</strong><br /> Les gens aiment les personnes proactives. Si vous connaissez quelqu&rsquo;un ou une entreprise qui pourrait faire ce travail, vous pourriez le recommander. Assurez-vous toutefois de demander &agrave; ce professionnel s&rsquo;il s&rsquo;agit de quelque chose qui pourrait l&rsquo;int&eacute;resser avant. (&Eacute;videmment, &eacute;vitez d&rsquo;envoyer vos mauvais clients &agrave; vos amis!)</p> </li> </ul> <p></p> <p>En conclusion, ce n&rsquo;est pas la fin du monde de refuser un projet. Commencez par comprendre ce qu&rsquo;il a de mieux pour vous et votre entreprise, puis dites non lorsque vous sentez que ce n&rsquo;est pas un travail pour vous. Vous verrez, vous deviendrez meilleur avec le temps. Vous avez vous-m&ecirc;mes eu divers refus au cours de votre vie et avez surv&eacute;cu. Ce sera pareil avec ces clients.</p>

Ariane