blogue

post image

Portrait de pigiste: Jennifer Guay

<p><strong>Portrait de pigiste</strong> - Rencontrez des personnes inspirantes qui ont choisi de gagner leur vie en &eacute;tant travailleur autonome. &Agrave; travers une perspective tr&egrave;s humaine, d&eacute;couvrez leur histoire, et le caract&egrave;re unique de leur mode de vie et d&eacute;fis.</p> <p><img alt="Image blog Momenteo" class="aligncenter size-full" src="http://blogmanagement.momenteo.com/Content/blog-img/20181010105257561jennifer-guay.png" /></p> <p><strong>Qui es-</strong><strong>tu</strong><strong> et </strong><strong>que</strong><strong> </strong><strong>fais</strong><strong>-</strong><strong>tu</strong><strong>?</strong></p> <p>Me Jennifer Guay, je suis avocate &agrave; mon compte et j&rsquo;exerce principalement en droit criminel, civil et administratif. J&rsquo;offre &eacute;galement du soutien en droit familial. Ma devise est de rendre la justice accessible pour tous et c&rsquo;est la raison pour laquelle je donne des conf&eacute;rences &nbsp;comme juriste avec &Eacute;ducaloi et que j&rsquo;ai d&eacute;velopp&eacute; les ateliers juridiques &laquo; Pratique tes droits &raquo; que j&rsquo;offre dans les &eacute;coles, groupes et diff&eacute;rents organismes.</p> <p></p> <p><strong>Comment es-tu devenue travailleuse autonome?</strong></p> <p>Je voulais &ecirc;tre avocate depuis l&rsquo;&acirc;ge de 5 ans&hellip; et je savais &eacute;galement que je voulais &ecirc;tre ma propre patronne, donc lorsque j&rsquo;ai d&ucirc; choisir les milieux de stage durant mon parcours acad&eacute;mique, j&rsquo;ai choisi des regroupements d&rsquo;avocats autonomes. Cela allait donc de soi, pour moi, de partir &agrave; mon compte d&egrave;s le lendemain de mon assermentation.</p> <p></p> <p><strong>Quelle est la partie la plus difficile du travail autonome?</strong></p> <p>Je dirais l&rsquo;isolement. Avec &laquo; Me Jennifer Guay, avocate &raquo;, je suis partie seule de mon c&ocirc;t&eacute;, avec mon propre bureau, mon propre nom sur mes cartes d&rsquo;affaires; je ne faisais pas partie d&rsquo;un regroupement. L&rsquo;environnement de travail, la coll&eacute;gialit&eacute; avec des coll&egrave;gues dans le day-to-day, me manquait, surtout au d&eacute;but de ma pratique.</p> <p>Un autre aspect difficile en tant que travailleuse autonome, c&rsquo;est de devoir mettre de l&rsquo;&eacute;nergie suppl&eacute;mentaire et du temps pour m&rsquo;assurer que mon travail soit pay&eacute;. &Agrave; l&rsquo;instar des grands cabinets, je n&rsquo;ai pas de d&eacute;partement comptabilit&eacute; qui s&rsquo;occupe de g&eacute;rer les clients qui ne payent pas. L&rsquo;important c&rsquo;est d&rsquo;&eacute;tablir une convention d&rsquo;honoraires avec ses clients, de facturer r&eacute;guli&egrave;rement, de faire un suivi rigoureux et ne pas avoir peur de les relancer, car tout travail m&eacute;rite d&rsquo;&ecirc;tre pay&eacute;.</p> <p></p> <p><strong>Parle-nous de ta routine de travail.</strong></p> <p>Dans mon m&eacute;tier, il n&rsquo;y a pas vraiment de routine, chaque jour est diff&eacute;rent. Une journ&eacute;e je peux encha&icirc;ner plusieurs rencontres clients, la suivante je vais au tribunal en plus de donner une conf&eacute;rence ou un de mes ateliers juridiques, sinon je pr&eacute;pare mes dossiers. Diff&eacute;rentes t&acirc;ches, dans diff&eacute;rents dossiers, dans diff&eacute;rents domaines de droit&hellip; c&rsquo;est l&rsquo;une des choses que je pr&eacute;f&egrave;re de mon m&eacute;tier !</p> <p>La base c&rsquo;est d&rsquo;avoir une structure : un agenda papier et &eacute;lectronique, une liste de t&acirc;che, un bon syst&egrave;me de suivi des dossiers et classer r&eacute;guli&egrave;rement la paperasse (surtout dans mon m&eacute;tier).</p> <p></p> <p><strong>Quel est l&rsquo;aspect que tu pr&eacute;f&egrave;res en &eacute;tant &agrave; ton compte?</strong></p> <p>La libert&eacute;. Je suis libre de choisir mes clients et mes dossiers, de choisir mon horaire de travail, d&rsquo;offrir un taux concurrentiel &agrave; mes clients pour rendre la justice accessible &agrave; tous, d&rsquo;offrir des heures de rendez-vous flexible, bref, je suis ma propre patronne.</p> <p>En &eacute;tant &agrave; mon compte, je m&rsquo;occupe de mes clients de A &agrave; Z, il n&rsquo;y a pas d&rsquo;interm&eacute;diaire autre que les r&eacute;ceptionnistes pour les accueillir au bureau. Comme on dit dans mon m&eacute;tier, c&rsquo;est moi qui lead les dossiers du d&eacute;but &agrave; la fin, et c&rsquo;est exactement ce que je voulais !</p> <p></p> <p><strong>Quels sont les outils en ligne dont tu ne pourrais pas te passer</strong>?</p> <p>Les m&eacute;dias sociaux. Sur Facebook, j&rsquo;ai une page professionnelle et un groupe sur lesquels je partage beaucoup d&rsquo;informations juridiques dans diff&eacute;rents domaines. Ma devise &eacute;tant de rendre la justice accessible, c&rsquo;est l&rsquo;un des moyens &agrave; ma disposition. Aussi, la plate-forme Go rendez-vous qui facilite la prise de rendez-vous et envoi des rappels aux clients.</p> <p></p> <p><strong>Comment trouves-tu des nouveaux clients ?</strong></p> <p>Le m&eacute;tier d&rsquo;avocat est un m&eacute;tier de bouche-&agrave;-oreille, donc c&rsquo;est difficile en tant que travailleuse autonome de se b&acirc;tir une client&egrave;le au d&eacute;but. J&rsquo;ai des clients via le service de r&eacute;f&eacute;rence du Barreau, qui permet de jumeler une personne ayant des besoins de nature juridique avec un avocat ayant les comp&eacute;tences requises dans le domaine de droit vis&eacute;. &Eacute;galement, ma pr&eacute;sence sur les r&eacute;seaux sociaux et le partage de mes diff&eacute;rents topos juridiques m&rsquo;ont permis de me faire conna&icirc;tre. Par ailleurs, j&rsquo;offre aussi des services de soutien aux avocats, que ce soit par exemple en recherche, en r&eacute;daction ou en pr&eacute;paration de proc&egrave;s; donc une partie de ma client&egrave;le est constitu&eacute;e de consoeures et confr&egrave;res.</p> <p></p> <p><strong>Comment peut-on te contacter ?</strong></p> <p>Sur Facebook, vous pouvez consulter mes diff&eacute;rents topos juridiques sur ma page professionnelle &laquo; Jennifer Guay avocate &raquo; et sur mon groupe &laquo; Jennifer Guay avocate (le groupe) &raquo;. Vous pourrez &eacute;galement prendre rendez-vous pour une consultation juridique.</p> <p><a href="https://www.facebook.com/Jennifer.Guay.avocate/">https://www.facebook.com/Jennifer.Guay.avocate/</a></p> <p><a href="https://www.facebook.com/groups/769100309946633/">https://www.facebook.com/groups/769100309946633/</a></p> <p>Vous pouvez remplir un formulaire de contact directement via cette adresse : <a href="https://jennifer-guay-avocate.business.site/">https://www.jenniferguayavocate.com</a></p> <p>Vous pouvez &eacute;galement me retrouver sur le site de Juris R&eacute;f&eacute;rence :</p> <p><a href="https://services.jurisreference.ca/fr/repertoire-des-avocats/profil/3257-jennifer-guay">https://services.jurisreference.ca/fr/repertoire-des-avocats/profil/3257-jennifer-guay</a></p> <p><strong>Pour finir, que dirais-tu &agrave; tout ceux qui d&eacute;sirent se lancer comme travailleur autonome?</strong></p> <p>Ce n&rsquo;est pas un choix &agrave; prendre &agrave; l&eacute;g&egrave;re, mais il ne faut pas non plus attendre le bon moment puisqu&rsquo;il n&rsquo;y en a pas! Si c&rsquo;est ce que vous voulez, foncez!</p>

Sarah