blogue

post image

Apprendre à dire non une bonne fois pour toutes!

<p>Vous vivez pleinement votre vie de pigiste depuis maintenant un petit moment. Vous avez plusieurs contrats int&eacute;ressants et vous arrivez sans mal &agrave; faire 40h de travail par semaine tout en respectant la plupart de vos engagements familiaux. Mais voil&agrave; qu&rsquo;un nouveau client un peu capricieux vous demande un nouveau projet &agrave; remettre dans un d&eacute;lai serr&eacute;. Puis, dans la m&ecirc;me journ&eacute;e, un ami vous demande de l&rsquo;aide pour l&rsquo;une de ses pr&eacute;sentations. Et maintenant, l&rsquo;&eacute;cole de votre enfant vous demande comme b&eacute;n&eacute;vole pour une activit&eacute; scolaire. Vous dites oui, mais un go&ucirc;t amer envahit votre bouche. Pourquoi n&rsquo;&ecirc;tes-vous pas capable de dire non?</p> <h3><strong>Pourquoi n&rsquo;arrivez-vous pas &agrave; dire non?</strong></h3> <p>Il y a plusieurs raisons pourquoi on pr&eacute;f&egrave;re r&eacute;pondre positivement aux demandes que n&eacute;gativement, surtout si vous &ecirc;tes travailleur autonome ou pigiste. Pour commencer, comme mentionn&eacute; dans plusieurs t&eacute;moignages <a href="https://fr.momenteo.com/blogue/" target="_blank">sur le blogue de Momenteo</a>, l&rsquo;incertitude fait partie de la r&eacute;alit&eacute; des pigistes dans la plupart des cas. Vous ne savez jamais vraiment quand l&rsquo;un de vos principaux clients n&rsquo;aura plus de nouveaux projets pour vous ou lorsqu&rsquo;une saison morte se pointera le nez. C&rsquo;est donc pour &ecirc;tre certain d&rsquo;avoir assez de travail et de revenus que plusieurs ont tendance &agrave; ne jamais dire non &agrave; leurs clients, m&ecirc;me s&rsquo;ils souhaitaient le contraire. Cela peut malheureusement avoir plusieurs cons&eacute;quences n&eacute;gatives sur le reste de votre travail et votre sant&eacute; mentale.</p> <p>Puis, pour la population en g&eacute;n&eacute;rale, les gens ont tendance &agrave; &eacute;viter de dire non pour &eacute;viter de d&eacute;cevoir, de d&eacute;plaire ou de para&icirc;tre &eacute;go&iuml;ste. Il est en effet mal vu d&rsquo;&ecirc;tre la personne qui ne veut pas aider les autres ou bien qui dit non tout le temps. Le refus est souvent per&ccedil;u comme quelque chose de n&eacute;gatif. On nous apprend d&egrave;s le jeune &acirc;ge qu&rsquo;il faut &ecirc;tre gentil et g&eacute;n&eacute;reux, que cela fait parti de comment on doit se comporter en soci&eacute;t&eacute;. Ces raisons expliquent pourquoi certains d&rsquo;entre nous ont tendance &agrave; penser aux besoins des autres avant leurs propres besoins.</p> <h3><strong>Quand devriez-vous dire non?</strong></h3> <p>Tout d&rsquo;abord, vous avez le droit de dire non, rien ne vous oblige &agrave; dire oui except&eacute; votre propre personne. Vous devez avoir vos limites et vos valeurs en t&ecirc;te lorsque vous prenez une d&eacute;cision, car cela vous aidera &agrave; y voir plus clair. Vous pouvez m&ecirc;me les mettre sur papier comme aide-m&eacute;moire lorsque vous n&rsquo;&ecirc;tes pas certain de la d&eacute;cision &agrave; prendre. <a href="https://fr.momenteo.com/blogue/vie-de-freelancer-definissez-vos-limites" target="_blank">D&eacute;finissez vos limites d&rsquo;avance</a>, cela vous aidera grandement &agrave; ne pas les d&eacute;passer. Recherchez aussi les sympt&ocirc;mes physiques et psychologiques que vous ressentez lorsque vous dites oui &agrave; contrecoeur. Est-ce que d&rsquo;accepter un nouveau projet lorsque vous &ecirc;tes d&eacute;bord&eacute; vous rend frustr&eacute; ou anxieux? Est-ce que le fait d&rsquo;avoir accept&eacute; d&rsquo;aider un parent nuit &agrave; votre sommeil ou vous stresse? Est-ce que vous regrettez votre d&eacute;cision? Cela peut &ecirc;tre de bons indicateurs que vous auriez d&ucirc; refuser. Il faut apprendre &agrave; s&rsquo;&eacute;couter en premier lieu et c&rsquo;est quelque chose qu&rsquo;il faut souvent r&eacute;apprendre au fil du temps.</p> <h3><strong>Comment dire non, alors?</strong></h3> <p>Il n&rsquo;y a pas de recette magique sur comment dire non sans que la personne soit d&eacute;&ccedil;ue, cependant il y a des mani&egrave;res de faire pour &eacute;viter les d&eacute;g&acirc;ts. Lorsque vous savez que vous voulez dire non, dites-le. Ne cherchez pas &agrave; vous justifier pendant des heures, soyez simple, bref et pr&eacute;cis: &laquo;non, je n&rsquo;ai malheureusement pas le temps pr&eacute;sentement&raquo;, &laquo;non, je ne peux pas&raquo;, &laquo;non, je ne suis pas disponible cette soir&eacute;e-l&agrave;&raquo;. N&rsquo;inventez pas non plus une histoire qui pourrait vous retomber dessus et ainsi nuire &agrave; votre cr&eacute;dibilit&eacute;. Une autre fa&ccedil;on de faire est de demander pour un temps de r&eacute;flexion avant de donner une r&eacute;ponse. Cela vous donnera alors un peu de r&eacute;pit pour r&eacute;fl&eacute;chir &agrave; vos arguments et &agrave; votre d&eacute;cision finale.</p> <p>Vous pouvez aussi montrer une certaine ouverture malgr&eacute; votre refus en ajoutant que ce sera pour une autre fois, que vous seriez plus disponible au cours de la semaine prochaine ou que vous auriez besoin de plus temps pour r&eacute;aliser le projet par exemple. Cela peut aider &agrave; amortir le choc du refus, surtout si les gens autour de vous sont habitu&eacute;s que vous dites toujours oui. Rappelez-vous que lorsque vous dites non, vous vous rendez service et vous rendez service aussi &agrave; l&rsquo;autre par extension. Ne vaut-il pas mieux refuser un travail dont vous n&rsquo;avez aucunement le temps de compl&eacute;ter &agrave; la hauteur de vos capacit&eacute;s? Dans ce cas, il est probable que le refus aurait moins de cons&eacute;quences que de remettre un travail b&acirc;cl&eacute;. Par ailleurs, vous avez autant le droit de dire oui, vous devez simplement sentir bien avec la d&eacute;cision que vous prenez et qu&rsquo;elle n&rsquo;est pas influenc&eacute;e par la pression de plaire &agrave; autrui.</p> <h3><strong>Pourquoi est-il mieux de dire non lorsque vous le souhaitez?</strong></h3> <p>Il y a plusieurs avantages &agrave; dire non lorsque vous en ressentez le besoin. Premi&egrave;rement, exprimer ce que vous ressentez peut vous aider &agrave; avoir une meilleure estime de vous-m&ecirc;me et m&ecirc;me augmenter votre confiance en soi. Vous devez apprendre &agrave; plaire &agrave; vous-m&ecirc;me d&rsquo;abord, puis ensuite aux autres. Ce n&rsquo;est pas de l&rsquo;&eacute;go&iuml;sme, mais seulement d&rsquo;&ecirc;tre int&egrave;gre envers soi-m&ecirc;me. Deuxi&egrave;mement, en sachant quand vous devez dire non et en connaissant quelles sont vos limites, vous pourrez &eacute;viter plus facilement d&rsquo;&ecirc;tre &eacute;puis&eacute; et de vous rendre au burnout. Puis, peut-&ecirc;tre qu&rsquo;au fil du temps certaines personnes toxiques qui profitent de votre gentillesse dispara&icirc;tront de votre vie!</p> <p></p> <p>En conclusion, oui vous avez le droit de dire non si c&rsquo;est ce que votre coeur ou votre t&ecirc;te vous crie. Comme mentionn&eacute; plus haut, ce n&rsquo;est pas de l&rsquo;&eacute;go&iuml;sme au contraire, car vous rendez service &agrave; plus de monde que simplement votre petite personne. Vous avez ce pouvoir alors n&rsquo;h&eacute;sitez pas &agrave; l&rsquo;utiliser en temps voulu. Mais que faire lorsque vous <a href="https://fr.momenteo.com/blogue/comment-travailler-avec-son-conjoint-sans-perdre-la-tete" target="_blank">travaillez avec votre conjoint</a>? Dans un cas comme dans l&rsquo;autre, il est important de d&eacute;finir ses limites avant de vous engager dans quoi que ce soit.</p> <p><br /> <br /> <br /> &nbsp;</p>

Ariane