blogue

post image

Portrait de pigiste: Raphaëlle Granger

<p><strong>Portrait de pigiste</strong>&nbsp;- Rencontrez des personnes inspirantes qui ont choisi de gagner leur vie en &eacute;tant travailleur autonome. &Agrave; travers une perspective tr&egrave;s humaine, d&eacute;couvrez leur histoire, et le caract&egrave;re unique de leur mode de vie et d&eacute;fis.</p> <p><img alt="Image blog Momenteo" class="aligncenter size-full" src="http://blogmanagement.momenteo.com/Content/blog-img/20181114092117673raphaelle-granger.png" /></p> <p><strong>Qui es-tu et que fais-tu ?</strong><br /> Rapha&euml;lle Granger, photographe depuis 11 ans, sp&eacute;cialis&eacute;e en photographie &#39;&#39;lifestyle&#39;&#39;. C&#39;est-&agrave;-dire que j&#39;ai une approche tr&egrave;s documentaire de mes sujets, quels qu&#39;ils soient. Je cherche avant tout &agrave; raconter leur histoire, tout en y ajoutant la petite touche artistique qui fait partie de ma signature. &Agrave; la photographie techniquement impeccable, je pr&eacute;f&egrave;re l&#39;image imparfaite mais remplie d&#39;&eacute;motions. Je raconte les histoires d&#39;amour de mes clients aux quatre coins du globe. Ils me font vivre des aventures incroyables que je me charge d&#39;immortaliser pour eux, pour leurs proches, pour leurs futurs enfants. J&#39;aime d&eacute;crire mon travail en ces mots&nbsp;: authentique, &eacute;mouvant, artistique, inusit&eacute;, doux, imparfait.</p> <p><strong>Comment es-tu devenu travailleur autonome ? &nbsp;</strong><br /> Un peu par concours de circonstances. J&#39;&eacute;voluais dans le domaine depuis plusieurs ann&eacute;es tout en manquant de courage pour me d&eacute;cider &agrave; faire le saut &agrave; 100&nbsp;%. Mon conjoint, qui savait avant moi que je n&#39;&eacute;tais pas faite pour avoir un patron, me poussait sans arr&ecirc;t &agrave; donner ma d&eacute;mission mais c&#39;est vraiment apr&egrave;s avoir eu une journ&eacute;e tellement &eacute;loign&eacute;e de mon id&eacute;al professionnel que j&#39;ai d&eacute;cid&eacute; de me faire le cadeau (parce que oui en plus c&#39;&eacute;tait pile le jour de ma f&ecirc;te) de d&eacute;missionner pour me lancer &agrave; mon compte. Et je ne regrette pas du tout d&#39;avoir os&eacute;. Je touche du bois pour que &ccedil;a continue !</p> <p><strong>Quelle est la partie la plus difficile du travail autonome ? &nbsp;</strong><br /> Je dirais la solitude. J&#39;ai consomm&eacute; la presque totalit&eacute; du catalogue de Netflix, &ccedil;a m&#39;aide &agrave; me sentir moins isol&eacute;e lors de mes longues journ&eacute;es de post-production ! Le fait d&#39;avoir des coll&egrave;gues &agrave; qui parler me manque un peu, parler &agrave; mon chien n&#39;est d&eacute;finitivement pas pareil ! Il y a aussi le fait que lorsqu&#39;un probl&egrave;me se pr&eacute;sente je suis la seule &agrave; pouvoir le r&eacute;soudre. Parfois, &ccedil;a me prend beaucoup trop de temps, mais &ccedil;a me pousse &agrave; m&#39;am&eacute;liorer sans cesse.</p> <p><strong>Parle-nous de ta routine de travail.</strong><br /> Ce qui est beau c&#39;est que j&#39;ai le loisir de ne pas avoir de routine. Mes journ&eacute;es varient beaucoup en fonction des p&eacute;riodes de l&#39;ann&eacute;e. Vous ne me verrez pas beaucoup faire autre chose que du travail durant la haute saison (de mai &agrave; d&eacute;cembre environ). Durant ce temps-l&agrave;, mes semaines sont remplies par la post-production, mes fin de semaine par les mariages et mes soir&eacute;es par les s&eacute;ances famille lors du fameux &#39;&#39;golden hour&#39;&#39;. Durant les mois de janvier &agrave; avril, je fais surtout du marketing, des rencontres clients, des photos de produits, des s&eacute;ances mode et tous les projets que je mets de c&ocirc;t&eacute; durant l&#39;&eacute;t&eacute;, faute de temps.</p> <p><strong>Quel est l&rsquo;aspect que tu pr&eacute;f&egrave;res en &eacute;tant &agrave; ton compte ?</strong><br /> &Ecirc;tre mon propre patron, pouvoir d&eacute;cider quels sont les buts et les valeurs de mon entreprise et mettre en place les strat&eacute;gies pour y arriver. Comme je suis toute seule, je fais de tout, &ccedil;a casse la routine et me force &agrave; me former sur plusieurs aspects autre que seulement la photo ! Avec le temps, plus la notori&eacute;t&eacute; de mon entreprise grandi, j&#39;ai &eacute;galement le loisir de choisir les projets sur lesquels je veux travailler. C&#39;est encore plus stimulant !</p> <p><strong>Quels sont les outils en ligne dont tu ne pourrais pas te passer ?</strong><br /> D&eacute;finitivement les r&eacute;seaux sociaux, surtout Facebook et Instagram puisque mon public cible y est tr&egrave;s actif. Ce sont vraiment de tr&egrave;s bons outils lorsqu&#39;on les a apprivois&eacute;s. Et Momenteo, qui simplifie beaucoup la vie &agrave; mon comptable !</p> <p><strong>Comment trouves-tu des nouveaux clients ?</strong><br /> Ce sont eux qui me trouvent ! Sans blague, les nouveaux clients proviennent &agrave; 75&nbsp;% du bouche-&agrave;-oreilles. Le 25&nbsp;% restant sont des personnes qui ont vu circuler mon nom principalement sur les r&eacute;seaux sociaux.</p> <p><strong>Comment peut-on te contacter ? &nbsp;</strong></p> <p>Il est possible de me contacter<a href="mailto:info@raphaellegranger.com"> par courriel au info@raphaellegranger.com</a>, par t&eacute;l&eacute;phone au 438-888-5265, <a href="https://www.facebook.com/RaphaelleGrangerPhotographe/" target="_blank">via ma page Facebook,</a>&nbsp;<a href="https://www.instagram.com/raphaellegranger/" target="_blank">mon compte Instagram</a>, ou mon site internet <a href="http://www.raphaellegranger.com/" target="_blank">www.raphaellegranger.com</a>. Je suis partout !</p>

Sarah